Les Fêtes traditionnelles vietnamiennes

On le savait déjà, la culture et l’histoire du Vietnam est riche, très riche. En témoigne les nombreuses fêtes traditionnelles qui rythment la vie des vietnamiens depuis des siècles. Toutes les couches sociales célèbrent ces évènements qu’ils soient culturels ou historique. Voici les principales.

Le nouvel an Vietnamien : le Tet

C’est le Tet qui ouvre le bal des fêtes traditionnelles vietnamiennes de l’année. Le « Tet Nguyen Dan » est célébré au même moment que le nouvel an chinois. C’est la fête la plus importante de l’année, qui dure en générale de 3 à 7 jours en fonction des moyens de la famille. Les vietnamiens sont alors en congés pour la semaine entière.

Les vietnamiens se réunissent et vont rendre visite à leur famille où ils mangent et boivent. Les enveloppes rouges sont offertes au cours de cette fête familiale. Les vietnamiens croient que plus la somme offerte est importante, plus cela portera chance. Sachez que le premier visiteur de l’année est celui qui amènera la chance ou la malchance.

C’est à cette période de l’année que vous pourrez savourer le Banh Chung (dans le Nord) ou le Banh Tet (dans le Sud).

Le Tet Trung Thu

A la mi-automne, les vietnamiens célèbrent leurs enfants. Ils dansent, chantent et paradent avec de très belles lanternes à la forme d’étoile, d’animal ou de lune. Très chanceux, ils pourront déguster de nombreuses sucreries délicieuses.

Le Tet Thanh Minh

Lors des premiers jours du 3e mois lunaire, les vietnamiens visitent les tombes de leurs ancêtres. Ils en profitent pour entretenir les tombes et organiser une cérémonie en leur hommage.

Le Han Thuc ou la fête des aliments froids

Les vietnamiens célèbrent lors du 3e jour du 3e mois lunaire la mémoire du mandarin Gioi Tu Thoi qui, selon la légende, sauva son roi et se laissa mourir dans une forêt en feu. C’est pour cela que les vietnamiens consomment des produits froids. Les plats chauds ne feront qu’éveiller la douleur des âmes meurtries.

Pour le Tet Han Thuc, les vietnamiens mangent surtout deux types de gâteaux de riz dont le « Banh Troi » boules de riz gluant enrobées de sucre, servies dans une assiette et le « Banh Chay », le riz gluant enrobé s’haricots mungo, servi dans un bol d’eau sucrée. Ça se mange froid et accompagné des grains de sésame.

Le 5 mai du mois lunaire, les vietnamiens tentent lors de ces célébrations de prévenir les épidémies et d’empêcher les esprits malveillants.

La fête des dieux Lares (la fête de Tao Quan ou fête des génies du foyer)

Lors du 23 jour du 12e mois lunaire, les vietnamiens préparent de délicieux mets pour leurs ancêtres. De plus, ils relâchent des carpes vivantes dans le lac. Dans la croyance, elles vont emmener des Génies au foyer au ciel pour que ces derniers rendent un rapport d’activités des gens sur terre à l’empereur du ciel. Des choses que les citoyens de la terre ont bien fait, des choses qu’ils ont mal fait.

Partager:
Posted in Blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *