La cuisine du Sud du Vietnam

Le Vietnam jouit d’une cuisine très variée. En voyageant dans le pays, vous pourrez très nettement percevoir les différences gastronomiques. Après vous avoir présenté les spécificités de la cuisine du Nord du Vietnam, nous allons nous concentrer sur la cuisine du Sud du Vietnam.

La gastronomie du Sud du Vietnam est caractérisée principalement par son utilisation abondante du sucre et du lait de coco pour les desserts. Mais c’est son histoire qui la rend incroyable tant elle est un mélange parfait de différentes cultures culinaires.

Avant de vous parler des plats que vous pourriez rencontrer dans les restaurants du Sud, il est nécessaire de faire un point d’histoire. Le Sud du Vietnam comprend une population très hétéroclite : des émigrés chinois, des indigènes Khmers et Cham, des colonies agricoles ainsi que des paysans venus chercher une terre au Sud du pays.

De plus, le Sud est réputé pour être moins traditionaliste que le Nord et plus libre.

Culturellement, les vietnamiens du Sud prennent leur temps dans tous les domaines. A table, ils aiment y rester des heures et savourer leurs plats. Ils aiment être en bonne compagnie, bavarder autour d’une boisson et grignoter des apéritifs tels que des cacahuètes, des nems chua (du porc acidulé et fermenté) et du bœuf séché.

cuisine sud du vietnam

Toutes ces raisons expliquent la diversité et l’originalité de la cuisine du Sud du Vietnam :

La fondue du Sud du Vietnam

Vous ne rêvez pas, on parle bien ici de fondue. Mais pas avec du fromage. Plutôt avec des fruits de mer. C’est une pratique héritée des chinois qui ont émigrés au 17e siècle.

Sur le réchaud, vous trouverez une marmite avec du bouillon. Et à côté, des nombreux types de poissons ou crustacés tels que la seiche ou la crevette. Il y aura aussi de la viande, des légumes crus (laitue, germe de soja, …). Et encore à côté, des galettes de riz pour envelopper le tout. Chacun fait le mélange qu’il souhaite.

La fondue Lau Ca’ Kèo est la plus connue au Sud du Vietnam

Vous l’aurez compris, la gastronomie du Sud du Vietnam est éclectique. Voici les principaux plats du Sud du Vietnam.

Banh xèo

Le Banh Xeo est la crêpe vietnamienne. Elle est faite à base de farine de riz et de curcuma. Elle est ensuite garnie de viande de porc, de crevettes, de différentes graines et de germes de soja. Vous pourrez déguster ce délicieux met avec des feuilles de moutarde ou des feuilles de salades.

Hu tieu

Cette soupe qui pourrait ressembler au pho est une spécialité de la ville de My Tho. Elle constitue le petit-déjeuner des vietnamiens du Sud. Vous y trouverez des nouilles cuites dans un bouillon, du filet de porc, du foie de porc, des crevettes, du chou ou de la laitue, de la ciboulette, des échalotes frites, des germes de soja et d’ail. Un délice pour les papilles dès le matin.

Bo la lot

Le Bo la lot ou le bœuf la lot est un plat du Sud du Vietnam constitué de tranches de bœuf à la citronnelle et à la feuille poivrée-fumée de Piper lolot (ou La Lot) qui se déguste grillées ou en barbecue. Il sera très facile pour vous de le refaire en France à votre retour pour faire plaisir à vos proches.

Bun Bo nam bo

Vous pourrez le trouver à tous les coins de rues tant il est apprécié autant pas les touristes que par les vietnamiens. Il est composé de vermicelles blancs, de salade, de bœuf, d’arachides et de ciboules séchées mélangés à de la sauce.

Partager:
Posted in Blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *